Arts'R'Public is an artistic, intercultural and human adventure around arts in the public space of four countries: France, Morocco, Germany and Italy.

Arts’R’Public, 3ème étape

Arts'R'Public, 3ème étape: entre création et pédagogie.

L'Immersion de jeunes artistes dans les arts de la rue

Comment initier des jeunes au processus de création artistique dans l'espace public ? La réponse en trois mots-clés: Vu, senti, imaginé. En proposant un travail pédagogique qui passe par ce qui est réel, aperçu et conçu, les artistes professionnels français ont ouvert la porte des arts de la rue à 10 jeunes marseillais, cette fois encore accueillis à la Cité des Arts de la Rue.

C’est dans le cadre d’Immersion, 3ème étape d'Arts'R'Public, laboratoire euro-mediterranéen des arts dans l'espace public dont Eurocircle est chef de file. Ce projet vise à la transmission des arts vers de nouveaux publics au moyen d’une approche multidisciplinaire et transnationale. Entre France, Italie, Allemagne et Maroc, la synergie est vite faite. Cela passe par les deux rives du bassin méditerranéen pour rejoindre l’Europe centrale.

 

 

Pendant les trois jours d’ateliers, 10 marseillais entre 18 et 25 ans ont marché sur le chemin créatif tracé par trois artistes émergents sur la scène marseillaise : Abdel-Aziz Boumediene (journaliste, photographe, écrivain), Pina Wood (metteur en scène, auteure et chanteuse) et Yoann Boyer (danseur et performeur).  En prenant la multidisciplinarité comme source d'apprentissage, et avec une méthode de travail autant structurée qu’ouverte à l’échange et au partage, les jeunes ont réfléchi sur le corps et l’espace, les performances en solo et en groupe, la puissance de l’image à véhiculer et la relation entre création et spectateurs. Tout cela a permis la transmission du savoir-faire entre les artistes professionnels et les jeunes, générant une interaction artistique intense et l’envie de s’impliquer, de se dévoiler. Au travers de croquis, d’images et de sons, de vidéos, d’improvisations, d’expérimentations, ils ont généré un tsunami d’idées et de performances.

 

 

D’étonnants liens sont nés entre tous les participants, c’était une sorte de grande famille assise à la table de la création dans l'espace public.

Mais l’étape Immersion n’est pas restée confinée à Marseille. Le même parcours artistico-pédagogique s’est déroulé dans quatre pays, notamment à Gênes (Italie), Marrrakech (Maroc) et Hambourg (Allemagne), grâce aux associations partenaires: Sarabanda, Eclats de Lune et Hausdrei.

 

 

 

 

Immersion symbolisait un moment de travail au milieu du projet européen Arts’R’Public et, dans le même temps, une préparation au départ avant les étapes qui promettent d’être les plus dynamiques : les « Crossroads ». Ces « carrefours » représentent 12 jours de travail en collectifs transnationaux, au sein de célèbres festivals internationaux des arts de la rue Cratère Surface, Awaln’art, Stamp et Circumnavigando.

Un bilan de l’étape ? Pour l’artiste français Abdel Aziz Boumediane il n'y a pas de doute: "Très, très très enrichissant ces partages avec les jeunes...tout en souplesse, Amazing!!! Le début d'une grande aventure qui commence...".

 

 

 

Comments are closed.